Eglise Notre-Dame de Tyn

A2min

Administrateur
Membre du personnel
Capitale de la République tchèque, Prague est aussi une des grandes capitales européennes. Surnommée la « ville aux cent clochers » (55 en réalité), elle est plus certainement la « capitale magique de l'Europe », comme la nommait le poète surréaliste André Breton. Son centre historique, où se tutoient tous les styles architecturaux, du roman au cubisme, en passant par le gothique, le baroque et l'Art nouveau, est reconnu mondialement pour sa beauté depuis son inscription au patrimoine mondial de l'Unesco en 1992. Si la Seconde Guerre mondiale a mis fin à la coexistence des trois cultures - tchèque, juive et allemande - qui la peuplaient jadis, les monuments de la ville, lieux de mémoire éternels évoqués dans ce bloc de timbres, invitent toujours à un voyage vers l'Europe centrale, en Bohème plus précisément... Le pont Charles, pont de légende couvert de statues et de réverbères, relie les deux rives de la Vltava depuis 1357. Les conseillers de Charles IV en ont posé la première pierre le 9 juillet de cette année-là à 5h31, en raison de la suite des chiffres de ce moment unique, considéré de bon augure par leur roi. Fondée au XIIIe siècle, l'actuelle église Saint-Nicolas est un chef-d'œuvre de l'art baroque construit en 1737 Par I. Dientzenhofer et reconnaissable à son haut dôme. Près de l'hôtel de ville, l'horloge astronomique est une merveille mécanique du début du XVe siècle qui attire des centaines de curieux sur la place de la Vieille Ville.
Surplombant Prague de ses façades est le symbole des heures Ancien siège royal, il abrite de la République. Fondé en 1365, l'église est connue de toute été la principale église
interminables, le château royal glorieuses de la nation tchèque, aujourd'hui la présidence Très bel édifice gothique Notre-Dame-de-Tyn la Bohème pour avoir hussite de Prague.

eglise-notre-dame-de-tyn-4303.jpg
 
Haut